Une nouvelle étude suggère un lien entre la pollution de l’air et la démence

Une nouvelle étude suggère qu’il pourrait y avoir un lien entre la pollution atmosphérique et le risque accru de démence.

En répondant à l’étude, Simon Alcock, responsable des affaires publiques chez ClientEarth pour le Royaume-Uni a déclaré:

« La pollution de l’air nuit à notre santé, de l’utérus à la vieillesse. En 2018, il est inacceptable que les gens souffrent de symptômes de démence simplement en respirant. Nous avons besoin de mesures ambitieuses de la part du gouvernement pour assainir l’air et protéger notre santé.

« Un nouveau projet de loi sur la qualité de l’air pourrait réduire la pollution de l’air dans tout le Royaume-Uni s’il est soutenu par un organisme de surveillance indépendant doté de pouvoirs pour obliger le gouvernement britannique à rendre des comptes. Nous avons également besoin de zones d’air propre dans les zones les plus polluées de nos villes pour aider à résoudre cette crise de santé publique. »

Partager...
Share on Facebook! Tweet this! Share on LinkedIn! Email!

Jack Gisel

Suivre notre travail

Vous pouvez nous aider

Votre soutien nous aide à utiliser la loi pour protéger votre environnement.