Timber with labels Indonesia

Première expédition de bois certifié d’origine légale en provenance d’Indonésie

L’Indonésie, un des plus importants exportateurs de bois du monde, est devenu le premier pays à délivrer des licences FLEGT. Il s’agit d’une étape importante dans la prévention du commerce de bois ou de produits dérivés du bois récolté illégalement.

Tout bois ou produit dérivé du bois en provenance d’Indonésie doit maintenant avoir une licence FLEGT (plan d’action de l’UE relatif à l’application  des réglementations forestières, à la gouvernance et aux échanges commerciaux) pour accéder au marché de l’UE. Les entreprises de l’UE achetant du bois avec une licence FLEGT valide peuvent estimer que celui-ci est légal et en conformité avec le Règlement Bois de l’UE.

Première cérémonie d’expédition licence FLEGT Indonésie, compte Twitter Indonesian Legal Wood (Sistem Verifikasi Legalitas Kayu)

Les licences FLEGT sont une composante-clé de l’Accord de Partenariat Volontaire (APV) de l’Indonésie avec l’UE, qui encourage des réformes juridiques et de la gouvernance afin de garantir la légalité du bois.

Emily Unwin, Responsable du Programme Climat et Forêts de ClientEarth, a déclaré: « C’est un grand pas en avant. En acceptant de délivrer des licences FLEGT pour toutes les exportations de bois et de produits dérivés, et pas uniquement celles qui vont vers l’UE, l’Indonésie s’est engagée à améliorer la gouvernance des forêts de manière significative. Ce mécanisme devrait aider à préserver les forêts, à protéger les droits des communautés et à empêcher la récolte illégale du bois.

L’Indonésie étant le premier pays à atteindre ce stade d’un Accord de Partenariat Volontaire, le bois Indonésien certifié FLEGT sera accueilli dans l’UE – mais il fera évidemment, et à juste titre, l’objet d’un examen attentif. »

L’attention va maintenant se détourner de la mise en place du système de licences FLEGT (appelé SVLK en Indonésie) et se porter sur la façon dont il fonctionne en pratique. Tous les regards seront tournés vers la façon dont le gouvernement remplit ses engagements à rendre les informations pertinentes publiques, continue à réformer la gouvernance forestière pour l’améliorer, et sur la façon dont le système de licences FLEGT répondra aux questions sur la légalité du bois.

Le SVLK intègre la société civile indonésienne afin qu’elle surveille le fonctionnement du système et porte plainte si des problèmes sont détectés. L’utilisation par la société civile de ce rôle de surveillance ainsi que la réponse du système de délivrance de licences aux éventuelles plaintes soulevées, sera un élément clé pour construire la crédibilité de la SVLK.

Du côté de l’UE, l’attention va maintenant se porter sur la manière dont les États membres vont superviser l’arrivée de bois et de produits dérivés de bois d’Indonésie afin de s’assurer que des licences FLEGT valables sont en place.

En dehors de l’Indonésie, cinq autres pays sont entrain de mettre en œuvre des APV (y compris le Ghana, le Libéria et la République du Congo) et neuf autres sont en négociations avec l’UE (y compris le Gabon et la Côte d’Ivoire).

L’émission de licences FLEGT indonésiennes est une étape importante pour le commerce de ce pays d’Asie du Sud-est et pour les efforts déployés en faveur d’une meilleure gouvernance des forêts. À ce titre, elle mérite notre soutien et toute notre attention.

Partager...
Share on Facebook! Tweet this! Share on LinkedIn! Email!

EU FLEGT and REDD facilities

Suivre notre travail

Vous pouvez nous aider

Votre soutien nous aide à utiliser la loi pour protéger votre environnement.