European wolf

Les loups finlandais : décision décisive pour la protection de la faune sauvage dans l’UE

Aujourd’hui, la plus haute cour d’Europe a confirmé la stricte protection offerte par le droit européen aux loups et à d’autres espèces, soulignant qu’il existe de sérieuses questions quant au raisonnement et aux preuves avancées par le gouvernement finlandais pour justifier la chasse au loup.

Le contexte de l’affaire des loups finlandais

En 2015, le gouvernement finlandais a délivré des permis de chasse à sept loups menacés d’extinction, faisant valoir que cela contribuerait à réduire la peur du public et à éviter le braconnage illégal, ce qui contribuerait à la conservation de leur population.

Les loups sont une espèce protégée en Finlande après avoir été menacés d’extinction par la chasse, le braconnage et la perte de leur habitat. La directive de l’UE sur les habitats décrit la protection et la conservation d’espèces rares et menacées, y compris le loup commun, et impose aux États membres de mettre en place des protections strictes pour mettre fin à la capture et la mise à mort de ces espèces dans la nature. Dans des circonstances exceptionnelles, les États membres sont autorisés à passer outre à cette exigence.

Cette action en justice, intentée par l’Association pour la conservation de la nature (ANC) Tapiola en 2017, vise à annuler les permis délivrés par l’Agence finlandaise de l’environnement.

Que signifie la décision pour les loups finlandais et les autres espèces sauvages d’Europe?

Anna Heslop, juriste pour ClientEarth a dit : « Nous nous félicitons de la décision rendue aujourd’hui par la Cour. L’arrêt a réitéré les conditions strictes énoncées par le droit de l’EU et précise que la protection accordée à ces animaux importants ne peut être contournée que dans les cas les plus exceptionnels.

« Nous pensons qu’il est peu probable que ces circonstances s’appliquent à la chasse, sauf dans des cas extrêmement rares. »

L’affaire sera renvoyée devant la Cour administrative suprême de Finlande pour un jugement définitif, mais les indications fournies par la décision de la cour montrent clairement qu’il existe de sérieuses questions sur le raisonnement et les preuves présentés par le gouvernement finlandais.

Anna a ajouté: « La cour finlandaise devra réfléchir très attentivement à la question de savoir si les critères définis par la Cour de justice dans cette affaire ont été respectés. »

La décision d’aujourd’hui est une étape clé dans la protection des loups finlandais en voie de disparition et d’autres espèces rares d’Europe. Elle a créé un précédent non seulement pour la protection des loups, mais aussi pour d’autres espèces vitales telles que les ours, le lynx, les chauves-souris et les escargots.

« Cette décision devrait servir de signal d’alarme à tous les pays de l’UE. Les loups jouent un rôle crucial dans le maintien de la santé de nos écosystèmes. Tous les gouvernements ont l’obligation d’assurer leur protection afin qu’ils puissent à nouveau prospérer dans leurs habitats naturels à travers l’Europe. »

Partager...
Share on Facebook! Tweet this! Share on LinkedIn! Email!

Vincent van Zalinge

Suivre notre travail

Vous pouvez nous aider

Votre soutien nous aide à utiliser la loi pour protéger votre environnement.