Birds, Prague

Victoire pour la santé: Le tribunal tchèque rejette le plan de qualité de l’air inadéquat de Prague

Un tribunal de Prague a rejeté le plan de qualité de l’air du gouvernement tchèque, estimant qu’il ne parviendrait pas à réduire la pollution à l’intérieur des limites légales dans les plus brefs délais.

Le juge du tribunal de première instance de Prague a soutenu que le plan de qualité de l’air soumis par le ministère tchèque de l’Environnement en 2016 était trop vague et les délais fixés pour 2020 étaient irréalistes.

Réagissant à la décision du tribunal, Agnieszka Warso-Buchanan, juriste à ClientEarth a déclaré: « Le gouvernement tchèque n’a pas réussi à résoudre la crise de la pollution de l’air dans le pays, mais comme nous pouvons le voir ici, la loi a le pouvoir de le rectifier et d’obliger les autorités à élaborer un plan de qualité de l’air qui permettra de réduire la pollution le plus rapidement possible. »

Résidents de Prague, l’organisation juridique Frank Bold et ClientEarth se sont unis pour lutter contre la pollution de l’air dans la ville. Ils ont soutenu que le plan actuel pour améliorer la qualité de l’air dans la capitale est inadéquat. Ils ont demandé qu’il soit mis au rebut et remplacé par un plan comprenant des actions concrètes pour améliorer la qualité de l’air dans les plus brefs délais.

La pollution de l’air dans la capitale tchèque dépasse les limites européennes depuis des années. Pour respecter les règlements de l’UE, le plan de qualité de l’air de Prague devrait théoriquement prendre des mesures pour respecter les normes de pollution atmosphérique d’ici 2020.

Warso-Buchanan a ajouté: « C’est une victoire pour les résidents de Prague et pour ClientEarth et ses partenaires en Europe qui réclament de l’air pur. C’est une victoire pour le droit des gens à respirer un air pur et vivre dans un environnement plus sain – cette fois dans la capitale de la République tchèque. ”

ClientEarth et ses partenaires attendent une décision d’une action similaire dans la ville tchèque de Brno.

La République tchèque fait partie des neuf pays récemment convoqués par la Commission européenne pour expliquer le non-respect des lois de l’UE sur la pollution de l’air.

Share this...
Share on Facebook! Tweet this! Share on LinkedIn! Email!

Anthony Delanoix

Suivre notre travail

Vous pouvez nous aider

Votre soutien nous aide à utiliser la loi pour protéger votre environnement.