Markings on timber

Deux nouvelles études ouvrent la voie à une action de l’UE sur la déforestation

La Commission européenne a publié deux études clés sur la déforestation, l’une portant sur la production d’huile de palme et les systèmes de certification de durabilité, l’autre examinant les possibilités d’intensifier l’action de l’UE en matière de déforestation.

Diane de Rouvre, juriste à ClientEarth a déclaré: « Ces deux études soulignent comment l’UE fait partie du problème, mais peut également contribuer à la solution. »

En comparant trois options différentes pour l’action de l’UE, l’étude de faisabilité indique que de toutes les options, de nouveaux outils juridiques, comme un règlement de diligence raisonnable pour les produits forestiers à risque, auraient le plus d’impact, bien que demandant plus d’efforts de la part de l’UE.

De Rouvre a ajouté: « L’UE doit maintenant transformer ces paroles en action. Ne pas le faire signifierait manquer aux engagements internationaux, comme les objectifs de réduction des émissions de gaz à effets de serre de l’Accord de Paris, et ne pas reconnaître l’urgence de la situation. Nous exhortons la Commission européenne à présenter une série de propositions d’action, y compris des règles contraignantes pour l’industrie, afin de répondre au problème de l’impact de l’UE sur la déforestation. »

Entre 2010 et 2015, 8,8 millions d’hectares de forêt – une superficie à peu près équivalente à la Suède – ont disparu chaque année. L’expansion agricole est aujourd’hui l’une des principales causes de la déforestation et peut créer des pressions concurrentielles sur les terres et, par conséquent, mettre en péril les droits des communautés locales et indigènes.

L’étude de faisabilité indique également que l’action de l’UE serait plus efficace si elle combinait différentes interventions, traitant conjointement la consommation, la production et le financement des produits liés à la déforestation. L’UE, représente l’un des principaux consommateurs de ces produits que sont l’huile de palme, le soja et le bœuf, et a un rôle clé à jouer pour résoudre ce problème. Ces études sont essentielles pour guider le développement de l’action future de l’UE contre la déforestation.

Lire les deux études de la Commission européenne sur l’action de l’UE pour combattre la déforestation et l’huile de palme.

Share this...
Share on Facebook! Tweet this! Share on LinkedIn! Email!

Ollivier Girard/CIFOR

Articles liés

Plus sur

Baby lynx

Jugement définitif de la Cour de justice de l’UE: l’exploitation de la forêt de Bialowieza enfreint le droit européen

Le plus haut tribunal de l’Union européenne a déclaré aujourd’hui que l’accroissement de l’exploitation forestière dans la forêt de Bialowieza était en violation avec le droit européen.

timber

Actualités du RBUE – Mars 2017 à Mars 2018

Ce bulletin d’actualités du RBUE vous informe sur l’application entre septembre à novembre 2017 de la loi européenne de lutte contre l’exploitation illégale des forêts : le Règlement bois de l’Union européenne.

Markings on timber

Deux nouvelles études ouvrent la voie à une action de l’UE sur la déforestation

La Commission européenne a publié deux études clés sur la déforestation, l’une portant sur la production d’huile de palme et les systèmes de certification de durabilité, l’autre examinant les possibilités d’intensifier l’action de l’UE en matière de déforestation.

La coupe de bois dans la forêt de Bialowieza qualifiée d’illégale

L’avocat général de la Cour de justice de l’Union Européenne a publié un avis juridique confirmant que l’augmentation de l’exploitation forestière dans la forêt polonaise de Bialowieza enfreignait les lois européennes sur la protection de la nature. Le jugement final sera publié dans quelques semaines.

Suivre notre travail

Vous pouvez nous aider

Votre soutien nous aide à utiliser la loi pour protéger votre environnement.