Plage Baltic, Pologne

ClientEarth s’apprête à bloquer la construction du gazoduc Nord Stream 2 en Suède

ClientEarth a déposé une plainte auprès de la Cour administrative suprême de Suède pour faire cesser la construction d’un tronçon de 510 kilomètres de long du gazoduc Nord Stream 2 dans les eaux suédoises.

Les juristes spécialistes de l’environnement soutiennent que les documents de construction sont incomplets et inexacts, car ils ne tiennent pas compte de l’impact que le gazoduc aura sur la faune marine de la mer Baltique.

La construction de ce gazoduc très contesté a été approuvée par le ministère suédois de l’entreprise et de l’innovation le 7 juin 2018. Le gazoduc, propriété du géant gazier russe Gazprom, traversera la zone économique exclusive suédoise, une zone d’eaux côtières sur laquelle la Suède détient des droits exclusifs pour la pêche, le forage et d’autres activités économiques.

Marcin Stoczkiewicz, responsable des opérations Europe centrale et orientale à ClientEarth, a déclaré: « L’investisseur a ignoré le principe de précaution, qui exige que l’environnement soit considéré en priorité lorsque des doutes existent afin que les impacts potentiels sont pris en compte. »

La construction de gazoduc nécessitera la détonation de munitions de la seconde guerre mondiale, qui se trouvent actuellement sur le fond marin. Les détonations sous-marines peuvent causer de graves dommages aux mammifères marins protégés.

Le marsouin commun, par exemple, est soumis à de strictes mesures de protection car il n’en reste que 450 dans la mer Baltique. Selon les experts de l’Institut d’océanographie de Gdansk, tout impact négatif sur un seul individu pourrait affecter l’ensemble de sa population.

ClientEarth a souligné que Nord Stream 2 menaçait la sécurité énergétique de l’Union européenne, rendant l’Union plus dépendante des combustibles fossiles.

Stoczkiewicz a ajouté: « La construction du gazoduc aura également des effets négatifs sur le développement d’énergies propres et renouvelables en Europe centrale et orientale. »

En mai, ClientEarth a déposé une plainte similaire en Finlande pour empêcher la construction du pipeline traversant les eaux territoriales finlandaises.
Au total, le gazoduc longeant les fonds marins de la Baltique aura une longueur d’environ 1 200 km, mettant en péril la flore et la faune de toute la zone maritime.

Partager...
Share on Facebook! Tweet this! Share on LinkedIn! Email!

CC0 Public Domain/Max Pixel

Suivre notre travail

Vous pouvez nous aider

Votre soutien nous aide à utiliser la loi pour protéger votre environnement.